Contenu

Il faut continuer à faire grève le 29 janvier

Les conseils d’administration des différentes caisses de retraites émettent, les unes après les autres, des avis défavorables à ce projet inique. Même le Conseil d’État rend un avis sévère, dit ne pas avoir le temps de « garantir au mieux la sécurité juridique » de la réforme des retraites, déplore « les projections financières lacunaires » du gouvernement et l’éventuel recours aux ordonnances....

Mais ce gouvernement, méprisant, hautain, n’entendant pas les revendications légitimes du monde salarié, reste campé sur ses positions dogmatiques et persiste. Le mensonge est devenu une caractéristique générale de ce gouvernement. Il refuse maintenant un simulateur permettant à chacun de mesurer les impacts de son projet de retraite !

Cette attitude insupportable doit avoir comme réponse la mobilisation la plus large dans la rue !
Ne soyons pas dupes, nous l’avons dit depuis le début : tous perdants avec ce projet de réforme !

UNE SEULE SOLUTION : LE RETRAIT

Lire la suite...