Contenu

L’accessibilité des démarches reste le gros point noir de la dématérialisation

La dématérialisation des services publics s’est-elle poursuivie et améliorée ces trois derniers mois ? La direction interministérielle du numérique (Dinum) a publié la dernière édition de son Observatoire de la qualité des services publics numériques, portant sur la période particulière du confinement. Une période qui a d’ailleurs montré combien le numérique pouvait assurer une certaine continuité du service public, mais aussi exacerber, dans le même temps, les limites d’une numérisation souvent imparfaite et parfois excluante.

Lire la suite de l’article d’Emile Marzolf dans "Acteurs publics"