Contenu

Le régime des autorisations d’absence de la fonction publique prend fin à partir du 1er septembre

“La logique est que le plus d’agents possible puissent revenir au travail.” C’est ce que l’on souligne dans l’entourage de la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, pour justifier les restrictions à venir du régime des autorisations spéciales d’absence (ASA) dans la fonction publique. Une position statutaire pendant laquelle l’agent concerné perçoit l’intégralité de sa rémunération.

Lire la suite de l’article de Bastien Scordia dans "Acteurs publics"