Contenu

L’impact de la prime de précarité dans la fonction publique reste difficile à évaluer

364 millions d’euros par an pour les trois versants : c’est le coût, estimé par le gouvernement, de l’indemnité de fin de contrat de la fonction publique. Une information contenue dans la fiche d’impact du décret du 23 octobre dernier, qui a déterminé les conditions de mise en œuvre de cette prime dite de précarité, dont bénéficieront, à compter du 1er janvier prochain, certains contractuels. Précisément, il s’agit de ceux dont les contrats sont d’une durée inférieure ou égale à un an, conformément à la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019

Lire la suite de l’article de Bastien Scordia d’acteurs publics