Contenu

Complémentaire santé des fonctionnaires : une réforme à plus d’1 milliard d’euros par an

L’avancée sociale est unanimement qualifiée d’historique, tant elle permet de rattraper le retard du secteur public par rapport au privé. Publiée jeudi 18 février, l’ordonnance de réforme de la protection sociale complémentaire au sein de la fonction publique est venue acter la participation obligatoire – à 50% - des employeurs publics à la complémentaire santé de leurs agents. Une cible qui devra progressivement être atteinte d’ici 2026 dans les trois versants et dont le coût sera considérable. Mais quel sera-t-il précisément ?

Lire l’article de Bastien Scordia d’Acteurs publics