Contenu

Une étude pointe le déploiement inégal des maisons France Services

Les maisons France Services servent-elles les territoires qui en ont le plus besoin ? C’est à cette question, a priori banale, que l’institut de réflexion Terra Nova, marqué au centre gauche, a tenté de répondre dans une note publiée ce 13 avril. En guise de réponse, l’institut avance que les acteurs locaux “se sont inégalement saisis de ce programme pourtant construit et financé par l’État”, et surtout que certains départements peinent à faire émerger des espaces France Services “alors même que leurs populations pourraient être considérées comme prioritaires, notamment parce qu’elles sont les plus pauvres et les plus éloignées du numérique”. Ses auteurs se sont fondés sur les données produites et publiées en open data par le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques dans le cadre de son baromètre des résultats de l’action publique, sorte d’observatoire de la mise en œuvre des engagements du gouvernement.

Lire l’article d’Emile Marzolf d’Acteurs publics