Contenu

Simplification administrative : l’État vient en appui des services déconcentrés

Simplifier, en continu. Tel semble être la devise de la la ministre de la Transformation et de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, qui garde en mémoire les précédents “chocs de simplification” et promet au contraire une simplification administrative moins percutante mais plus soutenue, en tout cas dans le temps. Pour ce faire, la ministre a mis en place mardi 13 avril une toute nouvelle commission “usagers” dans le cadre de son programme ServicesPublics+, conçu pour identifier les difficultés rencontrées par les usagers dans la réalisation de leurs démarches, et pour y apporter des solutions. Un nouveau comité centré cette fois sur les entreprises, qui font tout autant les frais que les particuliers de la complexité administrative, même si la ministre assure que les choses s’améliorent, sondage à l’appui. Selon un sondage publié fin 2020, 76% des chefs d’entreprises disent avoir confiance dans l’administration, soit 10 points de plus que l’année précédente. Il ne dit pas, en revanche, si les dirigeants d’entreprises ont constaté une simplification des démarches administratives.

Lire l’article d’Emile Marzolf d’Acteurs publics