Contenu

La blockchain pourrait remettre l’identité numérique dans les mains des citoyens

Même pas lancée, déjà obsolète ? Alors que le marché pour concevoir l’identité numérique de l’État vient tout juste d’être attribué, celle-ci pourrait déjà être ringardisée par une technologie plus si nouvelle, la blockchain. Le ministère de l’Intérieur, qui pilote par ailleurs le programme interminsitériel France Identité Numérique depuis 2018, a publié mardi un livre blanc sur la blockchain et le potentiel d’une identité numérique dite “auto-souveraine”, gérée de manière décentralisée par les utilisateurs et non par un organe central.

Lire l’article d’Emile Marzolf d’Acteurs publics