Contenu

La défenseure des droits veut une meilleure protection fonctionnelle pour les agents publics

La défenseure des droits, Claire Hédon, vient de remettre au gouvernement sa contribution à la consultation citoyenne sur les discriminations. “L’État en tant qu’employeur peut et doit agir directement”, estime-t-elle tout en regrettant que le droit à la protection fonctionnelle des agents publics soit toujours “entendu de manière trop restrictive“.

La politique de lutte contre les discriminations doit être plus active dans les administrations. Voilà l’une des nombreuses recommandations de la défenseure des droits, Claire Hédon, dans sa contribution à la consultation citoyenne sur les discriminations lancée par le gouvernement en avril dernier. Une contribution publiée mardi 15 juin.

Lire l’article de Bastien Scordia