Contenu

500 postes en moins dans la fonction publique de l’État en 2022

Alors qu’Emmanuel Macron visait 50 000 suppressions de postes sur tout le quinquennat, le nombre d’emplois des ministères et de ses opérateurs sera finalement “maintenu à un niveau quasi stable”, a annoncé Bercy ce mercredi 22 septembre.Le schéma d’emplois de l’État devrait ainsi être en baisse de 1 250 équivalents temps plein (ETP) sur la période 2017-2022. Pour 2022, la baisse sera de 509 ETP. Les objectifs avaient déjà été revus à la baisse en raison de la crise sanitaire.

Cela ne faisait plus de doute, mais c’est aujourd’hui officiellement confirmé : Emmanuel Macron ne tiendra pas son objectif initial de suppression de 50 000 postes dans la fonction publique d’État. “Sur le quinquennat, le nombre d’emplois de l’État et des opérateurs sera maintenu à un niveau quasi stable”, a ainsi indiqué Bercy lors de la présentation, ce mercredi 22 septembre, du projet de loi de finances (PLF) pour 2022. Le dernier budget du quinquennat, qui ne manquera pas d’être abondamment commenté dans le cadre de la campagne présidentielle.

Lire l’article d’Acteurs publics