Contenu

Le gouvernement veut faciliter la suspension du jour de carence en cas de reprise épidémique

Au-delà du 31 décembre prochain, la suspension du jour de carence dans la fonction publique pourra ainsi être décidée par décret et non plus par la loi. Et ce dans les mêmes conditions que dans le secteur privé “lorsque la protection de la santé publique le justifie, en cas de risque sanitaire grave et exceptionnel, notamment d’épidémie”. Une disposition en ce sens est ainsi inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2022 présenté en Conseil des ministres le 7 octobre.
lire l’articlede Bastien SCORDIA d’acteurs publics.