Contre la destruction des lycées professionnels, la mobilisation continue

publié le 23 novembre 2022

À l’appel notamment du Snetaa-FO, de la FNEC-FP-FO et de FO Agriculture, près de 2 000 personnes ont manifesté le 19 novembre dans les rues de Paris pour défendre le lycée professionnel. Frédéric Souillot était présent pour apporter le soutien de la Confédération. Deux jours auparavant, une journée de grève dédiée était suivie par près de 30 % d’enseignants. Alors que la concertation sur la réforme est en cours, " le gouvernement a d’ores et déjà annoncé les conclusions", dénonce Pascal Vivier, du Snetaa-FO qui défend le lycée professionnel comme "outil d’émancipation".

Lire l’article de Chloé Bouvier, L’Info Militante.