Entre liberté d’action syndicale et droit syndical, un difficile équilibre à trouver

publié le 1er décembre 2022

La cour administrative d’appel de Lyon vient de le confirmer : si les syndicalistes de la fonction publique bénéficient d’une liberté d’action et d’expression particulières, cette liberté doit être conciliée avec le respect d’un certain nombre de règles et notamment ne pas porter atteinte au bon fonctionnement du service public. Faute de quoi ces agents peuvent s’exposer à des sanctions disciplinaires.

Lire l’article de Bastien SCORDIA d’acteurs publics.