Pas d’obstacle constitutionnel au renforcement du rôle des préfets en cas de crise. Ce jeudi 19 janvier, les sages de la Rue de Montpensier ont en effet déclaré conforme à la Constitution la disposition du projet de loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur (Lopmi) qui renforce les prérogatives des préfets dans la gestion de crise. Le Conseil constitutionnel avait été saisi sur ce texte par les députés de la Nupes.

Lire l’article de Bastien SCORDIA d’acteurs publics.