Aujourd’hui, cette faculté est ouverte aux seuls fonctionnaires ayant des enfants ou dont la carrière est incomplète. L’exécutif souhaite désormais “systématiser” ces possibilités de poursuite d’activité en les élargissant.

Lire l’article de Bastien SCORDIA d’acteurs publics.