Ce matin, le gouvernement a fait le choix d’activer l’article 44-3 de la Constitution pour accélérer l’examen du texte au Sénat et aller directement au vote sur l’ensemble du projet de loi retraites sans attendre la fin des débats initialement prévue dimanche soir (vote bloqué).

Force ouvrière condamne un passage en force brutal, à l’image du projet de réforme des retraites.

Lire le communiqué de presse

Lire le communiqué de presse