Ce dispositif, qui n’existe aujourd’hui que dans le privé, permet de réduire son activité professionnelle en fin de carrière. Comment ? En percevant une fraction de sa pension de retraite tout en exerçant son activité à temps partiel, et ce dès deux ans avant l’âge légal de départ à la retraite. “C’est ce qui permettra, par exemple, à un agent d’entretien d’espaces verts, à 62 ans, de se mettre à temps partiel tout en touchant par anticipation une partie de sa retraite et donc de préserver sa rémunération”, a expliqué le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Stanislas Guerini.

Lire l’article de Bastien SCORDIA d’acteurs publics.