Trente ans après la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, le statut général reste le cadre le plus adapté pour concilier l’exigence de neutralité et d’indépendance des agents et les besoins sans cesse renouvelés de l’action publique.

Depuis cette date, pourtant, les droits et obligations des fonctionnaires (1) n’avaient pas été revisités de façon globale. Les nombreuses évolutions qui ont transformé la sphère publique ont renouvelé le besoin des agents de retrouver le sens et les valeurs qui guident l’action publique.

Lire l’article de La Gazette.