Le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Stanislas Guerini, l’a confirmé mardi 10 janvier, lors de la présentation du projet de réforme des retraites : si les fonctionnaires se verront bien appliquer le recul de l’âge légal de départ à la retraite et l’allongement de la durée de cotisation, les caractéristiques propres au régime de la fonction publique demeureront quant à eux “inchangées”. À savoir notamment le mode de calcul des pensions des fonctionnaires sur la base de leurs six derniers mois travaillés, contre les vingt-cinq meilleures années dans le secteur privé.

Lire l’article de Bastien SCORDIA d’acteurs publics.