La fonctionnalisation des corps pâtit d’un déficit d’information des agents, en partie dû à des arbitrages encore en cours autour de la rémunération indemnitaire. Si les premiers chiffres font état d’une forte demande de reclassement des préfets et sous-préfets dans le corps des administrateurs de l’État, la situation reste très incertaine dans les inspections.

Lire l’article de Pierre LABERRONDO d’acteurs publics.