Le Gouvernement a annoncé sa réforme concernant les retraites. Le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques tente de nous expliquer de soi-disant avancées pour les fonctionnaires.
En matière d’âge de départ et de durée de cotisations, les agents publics sont maltraités au même niveau que les salariés du privé (64 ans et 43 annuités).
En matière de pénibilité, pour la catégorie active, même punition avec un décalage de deux ans pour l’ouverture des droits. Le maintien des 17 années d’exposition ne change rien au recul de l’âge.

Lire le communiqué