Contenu

Le gouvernement veut bousculer les règles du jeu de la complémentaire

Réforme en perspective pour le cadre de participation des ministères à la complémentaire santé de leurs agents ? Le souhait du gouvernement d’encourager, “autant que possible”, les contrats collectifs à adhésion obligatoire pose en effet la question du devenir de la procédure actuelle de référencement. Mis en place en 2005, ce dispositif permet à chaque administration de l’État de choisir, pour une durée de sept années, un ou plusieurs opérateurs qui bénéficie(nt) de son soutien financier, à condition de respecter un cahier des charges précis.

Lire l’article de Bastien Scordia d’Acteurs publics